Au revoir Dunkerque

 

Nous sommes au regret de vous annoncer que suite à des restrictions budgétaires,

Le Festival mondial du film de mer de Dunkerque n’aura plus lieu.

À tous ceux qui suivent et qui participent aux Écrans de la mer, sachez que nous mettons tout en œuvre pour vous retrouver très vite.

À très bientôt.

Laisser un commentaire

La mer en grand écran !

Larguons les amarres pour trois jours de pleine mer.

Laisser un commentaire

Une vision encore plus large !

Voici à quoi ressemble une goutte d’eau de mer lorsqu’elle est agrandie (Source : http://goo.gl/j17xBk).

Alors imaginez à quoi ressemblent les océans lorsqu’ils sont explorés, pendant trois jours, aux Écrans de la Mer !

Laisser un commentaire

La mer au centre

Nous autres Français sommes de drôles de gens. Trop occupés à cultiver notre jardin, trop habités par les poèmes de Péguy, trop convaincus que seules les collines sont inspirées, trop façonnés par l’esprit de clocher, nous avons oublié que nous habitons le deuxième pays maritime du monde avec 11 millions de kilomètres carrés de domaine exploitable et 7 000 kilomètres de littoral ! Si nous nous pénétrions davantage de cette réalité, nous en tirerions un peu d’optimisme et pourrions corriger nos sempiternelles analyses sur le « déclin français ». L’avenir de la planète va en effet se jouer dans les mers. L’exploitation (raisonnée) des ressources maritimes pourra seule apporter des réponses aux défis économiques, alimentaires, énergétiques que la redoutable pression démographique (9 milliards d’humains en 2030) pose aux nations.

Déjà, sans que nous nous en rendions compte, la mer s’est invitée dans les moindres champs de nos existences. Savons-nous par exemple que 80% de la circulation des marchandises s’effectuent par voie maritime, que 80% des habitants du globe vivent à moins de 100 kilomètres du littoral ? La France a un rôle crucial à jouer dans cette nouvelle donne internationale où l’échiquier sera liquide. En juillet 2012, le Sénat a d’ailleurs produit un rapport au titre explicite (quoique disgracieux) : « Maritimisation, la France face à la nouvelle géopolitique des océans ». Et le Centre d’études de la Marine a publié un opus, « La Terre est bleue », pour renchérir sur la nécessité d’ouvrir les consciences de nos concitoyens à l’urgence de se tourner vers la mer, de la questionner, de la protéger, de l’étudier, de l’exploiter raisonnablement. C’est ce message qu’exprime Erik Orsenna dans la préface donnée à cet ouvrage : « quelque chose me dit que la croissance dont nous avons tant besoin et que certains voulaient aller chercher avec les dents, c’est en mer, le long de nos côtes qu’elle se trouve ». Le Festival des Écrans de la mer, organisé par La Guilde, n’a pas d’autre ambition que de mettre la mer à la place qu’elle mérite : au cœur de tous les enjeux.

Sylvain Tesson – président de La Guilde


Commentaires fermés sur La mer au centre

Pierre MOLLO

Depuis 40 ans l’œil rivé à son microscope, Pierre Mollo, enseignant et chercheur observe le plancton. Aujourd’hui à la retraite, il parcourt inlassablement la planète et visite les différents observatoires citoyens qui se sont créés au fil des années dans le monde entier depuis la naissance du tout premier à Port-Louis dans le Morbihan, sa terre natale.  Menant de nombreuses actions visant à sensibiliser petits et grands, professionnels de la mer ou non, il met sa passion au service de tous pour qu’à notre tour nous puissions admirer et comprendre cette communauté extraordinaire que forme le petit peuple de la mer. 
En présence de ce biologiste, il est difficile, voire impossible de s’ennuyer. « Une simple goutte d’eau contient des merveilles à observer et représente un véritable plateau de fruits de mer à elle seule », annonce-t-il un sourire au coin des lèvres.  
Vous l’aurez compris, Pierre Mollo n’a pas fini de s’émerveiller de cet infiniment petit. Après avoir tourné de nombreux courts et moyens métrages sur la mer et les gens qui en vivent, il s’est lancé dans l’écriture d’un premier livre sorti en 2009, L’enjeu plancton (coécrit avec Maëlle Thomas-Bourgneuf) et vient tout juste de publier un second livre Le manuel du plancton (coécrit avec Anne Noury).

.

www.observatoire-plancton.fr

Laisser un commentaire

Joé Seeten

Un « tourdumondiste » ancré à Dunkerque

Dunkerquois de toujours, Joé Seeten a fait ses premières armes sur le bateau de ses parents devenant dès l’adolescence un skipper aguerri. Il se forge une expérience et une connaissance de la mer qui lui permettent de se construire un palmarès en équipage, remportant, entre autres, quatre Tours de France, un titre de champion du monde de Quarter Tonner en 1984 et de nombreux podium dans les séries monotype. Il s’oriente ensuite sur le programme  solitaire avec  la Course du Figaro, avant de relever un pari un peu fou : le Vendée Globe Challenge, auquel il se classera en 2000 et en 2004. Au terme de ces deux tours du monde en solitaire et de 14 transatlantiques en compétition, Joé fait partie du cercle fermé des coureurs au large.

Maître voilier, électrotechnicien, Joé est un véritable « touche à tout » qui a toujours assuré le suivi de ses projets de A à Z, de la construction du bateau à la course. Dans son Nord natal, ou au bout du monde, Joé continue à transmettre son savoir et ses souvenirs pour le simple plaisir de partager sa passion avec les jeunes et les moins jeunes.

 

Laisser un commentaire

Frank BRUNO

Moniteur de plongée et scaphandrier professionnel, Frank BRUNO vit en Corse à bord de son bateau. Amputé d’un tibia à la suite d’un accident, ce sportif de haut niveau ne s’arrête pas pour autant dans son élan et mène de nombreuses expéditions qui l’entraîneront du Mont Kilimandjaro au Pôle Nord, du Groenland à l’Argentine et plus encore.

En 2003, il crée l’association « Bout de Vie » (dont il est aujourd’hui le président) qui a pour objet d’aider et d’accompagner les personnes amputées à surmonter leur différence notamment par la valorisation de leur potentiel de vie et du sens du dépassement de soi.
En décembre 2005, il traverse l’Atlantique à la rame à l’occasion de l’Atlantic Rowing Race. Avec son co-équipier et ami Dominique Benassi (13 fois champion du monde handisport de triathlon), ils bouclent le parcours en 54 jours et montent sur la troisième marche du podium.

En 2010, il réalise la descente du fleuve Yukon en solitaire sur 2 500 km en kayak puis, en 2012, il associe vélo et kayak pour relier en solitaire le phare le plus septentrional de l’Europe continental au phare le plus méridional de France : c’est le projet « Arcticorsica ».

En octobre 2012, son second livre intitulé Ayeltgnu, le défi d’une vie debout paraît aux Éditions Au coin de la rue, collection « Au coin du monde ».

www.boutdevie.org

Un commentaire

Les Écrans de La Mer
Laisser un commentaire

Les revues des Festivals 2011 et 2012

Consultez, en ligne, les revues du festival (distribuées gratuitement durant l’édition 2012 et 2011) en cliquant sur les couvertures ci-dessous :

 

Laisser un commentaire

Jean Maurel, vous nous manquez déjà beaucoup

Grand marin, directeur de course de la société Pen Duick, Jean Maurel est décédé dimanche dernier.

Le 20 avril dernier, veille du départ de la Transat Concarneau-Saint-Barth, alors qu’il menait son dernier combat contre la maladie, Jean avait tenu à saluer les marins, par téléphone : « Je vais reprendre les propos d’Annie Girardot qui, lors de la remise des Césars, avait dit ceci : “Je ne sais pas si j’ai manqué au cinéma français, mais le cinéma français m’a manqué…“ Moi, je ne sais pas si je vais vous manquer mais vous, vous me manquez déjà beaucoup. Bon vent à vous tous ». Jean Maurel (Le Télégramme)

Il était responsable de la Transat Jacques-Vabre depuis 2005 et de la Route du Rhum, une course à laquelle il avait participé à trois reprises, depuis 2006. Il était avant tout un passionné qui a fait l’unanimité lors de la sélection des films en compétition cette année.

Un hommage lui sera rendu vendredi 8 juin à 10h au Studio 43 du Pôle Marine de Dunkerque lors de la diffusion du film de Karel Prokop : L’homme de la route du Rhum.

Laisser un commentaire