“LES ÉCRANS DE LA MER”

Présentation du Jury

Les Écrans de la Mer 2011 donneront lieu à une compétition de films.

Le jury sera composé de :

 

Photos Laurent MererLaurent Mérer, président du jury du film
Ecrivain et grand marin

Originaire du Pas de Calais, Laurent Mérer est aujourd’hui écrivain et conférencier. Une longue carrière au sein de la Marine Nationale lui a permis de s’impliquer dans la lutte contre la piraterie et la préservation de l’environnement en mer et sur le littoral. Sa passion du milieu maritime se retrouve dans ses romans et notamment dans le Préfet de la mer (2007 – éditions des Équateurs – grand prix des Affaires Maritimes 2008), et Moi Osmane, pirate somalien (publié en mai 2009 aux éditions Koutoubia) qui a reçu le Grand prix 2010 des Écrivains de Langue Française.

 

Jean-Claude Gascard
Directeur de recherche au CNRS, océanographe

Jean-Claude Gascard est un des pionniers de l’étude de la circulation océanique mondiale.Il coordonne depuis septembre 2006 le grand projet intégré européen Damocles, dont le but est de recueillir des données qui font encore lourdement défaut. A travers ce projet, il vise à observer, comprendre et quantifier les changements climatiques en Arctique.

 

Henri de Gerlache
Réalisateur

Licencié en communication appliquée à l’IHECS (Institut des Hautes Etudes en Communication Sociales) en 1997, Henri de Gerlache commence sa carrière comme assistant de production et de réalisation avant de créer sa propre structure de production à Bruxelles – Alizé Production – et à Paris (Arctic Productions). Depuis 1998 il est auteur et réalisateur de nombreux documentaires diffusés dans le monde entier.

 

 

Philippe Lallet
Réalisateur

Philippe Lallet a réalisé plus de 140 documentaires et reportages pour Ushuaïa, Thalassa, Faut pas rêver et Envoyé Spécial… Réalisateur indépendant, il aime avant tout la mer (33 films pour Thalassa), les grands espaces et l’extrême (il se consacre pendant 8 ans à la réalisation du magazine “Ushuaïa”). Il a remporté 33 prix, dans de nombreux festivals, plusieurs grands prix, un 7 d’Or pour le film « l’Abbé volant », le prix de la Fondation Pour l’Enfance pour « Les enfants du Port de Manille » ainsi que le prix de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO pour “Le requin baleine à Taïwan”.

 

Alain Ledaguenel
Pilote portuaire et président de la SNSM de Dunkerque

Alain Ledaguenel a débuté sa carrière dans la Marine Marchande. Fort de son expérience en tant que capitaine de navires, il est depuis 2001 patron de la SNSM de Dunkerque.Passionné par l’océan et le grand large, il construira en famille dans les années 1980 un voilier en acier de 12m et naviguera autour de l’Atlantique pendant une année. Il s’investit depuis 2002 au sein de la CUD dans les questions maritimes et portuaires, sécurité maritime et transports des matières dangereuses.

 

Pascale Pessey-Martineau
Directrice de la communication à l’Ifremer

Pascale Pessey-Martineau est, depuis octobre 2007, à la tête de la Direction de la Communication et des Relations institutionnelles. Responsable de la politique de communication interne et externe de l’Institut et de sa mise en œuvre, elle apporte son soutien à la mise en valeur des travaux menés par les équipes scientifiques et technologiques, et veille à sa cohérence avec la stratégie de l’Ifremer. Depuis mars 2011, son champ d’activité s’est encore ouvert à l’information scientifique et à la médiation scientifique.

 

Anne Quéméré
Navigatrice

Anne Quéméré, originaire de Quimper (Finistère), est la seule femme à ce jour à avoir réussi la double traversée de l’Atlantique à l’aviron et en solitaire et sans assistance, par la route sud en 2002 (Canaries- Antilles) puis par la route nord en 2004 (USA/France). Au cours de l’été 2006, Anne Quéméré a réalisé une transatlantique en solitaire totalement novatrice, en ralliant New-York (USA) à Ouessant (France) à bord d’un prototype de 5,50 mètres tracté par une aile de kite. Elle vient de réaliser une nouvelle première à bord d’un kiteboat « nouvelle génération » en traversant l’océan Pacifique en solitaire, une traversée d’un peu plus de 7000 kms qu’elle a réalisé en 78 jours. Ces deux traversées ont constitué à chaque fois une première mondiale.

 

Le Jury remettra cinq prix – dotés financièrement par la ville, la Communauté urbaine de Dunkerque et le Conseil régional du Nord-Pas de Calais – afin de récompenser les meilleures réalisations :

- le Jean Bart : grand prix (4 000 €) ;
- le Prix du meilleur film sur l’écologie et l’exploration marine (1 350 €) ;
- le Prix du meilleur film sur les métiers de la mer (1 350 €) ;
- le Prix du meilleur film sur l’aventure et les sports nautiques (1 350 €) ;
- le Prix jeune réalisateur (1 350 €).