Les jeunes font leur film

À l’occasion des Écrans de la mer de Dunkerque 2013, deux lycées profitent de l’audience du festival pour diffuser deux créations originales, créées par les élèves eux-mêmes :

Transports maritimes

Créé à la rentrée scolaire 2010, le lycée d’excellence de Douai a pour vocation d’accueillir des élèves de la 4ème à la terminale, issus de milieux sociaux défavorisés, aux niveaux scolaires hétérogènes et ayant manifesté une réelle motivation. Ils sont rassemblés en internat afin de bénéficier du meilleur encadrement possible. L’équipe enseignante profite de ces conditions favorables pour mettre en place des projets pédagogiques
innovants.
Ainsi, lors de l’année scolaire 2011-2012, les élèves de 4ème du lycée, encadrés par leur professeur d’histoire-géographie M. Damien Langlet, ont travaillé sur certaines thématiques du programme de géographie de façon originale et innovante que sont les grands principes de la mondialisation, les flux de marchandises, les grands espaces économiques mondiaux…Pour étudier l’ensemble de ces thèmes, ils ont entretenu une correspondance avec des officiers de la marine marchande navigant à travers le monde et pris comme base d’étude principale la Zone industrialo-portuaire de Dunkerque.
Après avoir travaillé sur le rôle du port et des industries qui s’y trouvent et appréhendé l’importance de ces espaces dans les flux de marchandises mondiaux, ils ont séjourné deux jours à Dunkerque pour découvrir, in situ, les différents espaces ; ils ont visité la ZIP en bus et en bateau. Du port Ouest au port Est, ils ont pris conscience de l’emprise des installations portuaires, de la variété des paysages, des industries… Surtout, ils sont allés à la rencontre des différents intervenants qui font fonctionner le port : les pilotes, les remorqueurs, les lamaneurs, les dockers et les douaniers. Tous ont accepté de les accueillir et de se plier au jeu des questions-réponses pour des explications précises, souvent ponctuées d’anecdotes. Lors de ces entrevues, les élèves ont découvert les hommes, leurs rôles et leurs matériels.

Pendant ces deux jours, après s’être réparti les différentes tâches, ils ont pris en charge tous les aspects techniques du film : tournage des interventions, des plans de coupe, des plans de l’activité du port… Certains sont revenus quelques semaines plus tard, pour finaliser les « scènes de plateau », les transitions… L’ensemble du reportage a ensuite été retravaillé pour être monté au lycée sous le format d’un documentaire télévisé, dans le but de construire un ensemble cohérent et attractif.

Lycée d’excellence de Douai
http://excellence.etab.ac-lille.fr

 

 

 

 

———————————————--———–————-———–————-——–——–

Derrière le souvenir

Ce documentaire sur le souvenir, est un travail collectif que 9 jeunes apprentis cinéastes en première cinéma-audiovisuel du lycée du Noordover ont entrepris, en collaboration avec les documentaristes Marion Sarel et Stéphane Smogor du Studio lillois « Le K », et qui a vu le jour en septembre 2012.
L’originalité de la démarche réside dans son intention : il ne s’agit pas ici de raconter les souvenirs de chacun mais bien de réfléchir à ce que la notion de souvenir recouvre pour chacun. Naturellement le projet s’est orienté vers un patchwork, fruit du travail de plusieurs groupes. Quoi de plus normal pour un tel thème ? Ce que le souvenir a de plus caractéristique est bien cette dimension parcellaire : c’est ce qui le distingue — heureusement ou non — de la réalité. Par là, le souvenir est la chose la plus intime qui soit. Comment le faire ressurgir ? Quel est mon premier souvenir ? Est-il possible de le convoquer à l’improviste au bord de la plage de Leffrinckoucke où les blockhaus se laissent éroder par les embruns ? Quelles impressions sonores naissent à la contemplation d’une vieille photographie chargée de l’histoire maritime de Dunkerque ?…

Loin de tout cliché lié au thème, voilà quelques-unes des questions que nous pose ce documentaire appliqué et sensible qui se tourne parfois vers la mer. Comment en eut-il pu être autrement pour ces jeunes originaires de tout notre littoral, de Bray-Dunes à Gravelines ? Parmi eux vous croiserez peut-être Sophie Wetterwald et Axel Scherpereel (photo ci-contre) qui couvriront l’ensemble du festival des Écrans de la Mer, au son et à l’image.

Sébastien TURCK
Professeur des options cinéma-audiovisuel
du lycée du Noordover.
http://le-noordover.etab.ac-lille.fr

T

Laisser un commentaire

Leave a Reply